Mythes et mythologie

Pour Angel voir page Exilés - Pour Angelus, voir mythologie, saison 2

Saison 1

Les Vampires: (tous les épisodes!)

LukeLe maître et buffy

Par rapport au classique Dracula de Bram Stoker, voici les ressemblances:
Un vampire est un non-mort contaminé par morsure et partage du sang du seigneur (ou saigneur, Ha ha!), son "sire". Il a peur des croix ou tous édifices chrétiens, des gousses d'ail, l'eau bénite le brûle. On peut le tuer en perçant son cœur d'un pieu ou en l'exposant à la lumière du soleil. Il ne peut pénétrer un lieu clos que s'il est invité sauf si ce ne sont que des démons qui y vivent.

Renouveau par les scénaristes:
Un vampire n'est pas un mort transformé, mais un cadavre occupé par un démon. Les opposants de Buffy ne se transforment pas non plus en brouillard, loups, araignées ou chauves-souris. Et il vit en société!

A partir de la saison 1, il est étrangement clair que les vampires, donc l'ennemi ultime qu'elle doit combattre, attirent Buffy: follement amoureuse d'Angel en saisons 1 et 2, elle entame en saison 6 une relation uniquement sexuelle avec Spike. Il semble toutefois que ses seules relations amoureuses qui aient fonctionné soient ces deux-là, et pas celles qu'elle a tenté d'avoir avec des humains normaux, comme Riley Finn...


-VOIR LE DOSSIER DE NIRVIGIE

-Annexe intéressante: les vampires et la sexualité:

d'après Vendha du NGBuffy déjà cité (voir les liens):

Il est clair pour tout le monde que le vampirisme peut être interprété comme une métaphore du sexe. Cela a été abondamment traité et je ne reviendrai pas dessus. La série est pleine d'allusions à ce sujet, reportez-vous à l'excellente encyclopédie d'Almak. Rappelons-nous simplement les scènes entre Spike et Willow dans lesquelles la vampirisation est explicitement présenté comme une relation sexuelle, la vampirisation en tant que rite d'initiation (souvent sexué : Darla ---> Angel --> Drusilla ---> Spike), l'immortalité des vampires, métaphore de la reproduction sexuée.
J'évoquais dans un précédent message (spoiler de Hush, Btvs saison 4 épisode 10) la symbolique du pieu, arme fétiche de Buffy.Ce pieu est un symbole phallique, véritable attribut masculin, accaparé par Buffy qui pallie l'absence paternelle. Le nom enfantin que Buffy donne à cet instrument, Mister Pointy, n'est pas sans rappeler le nom que pourrait donner un petit garçon à son sexe.

On retrouve ici une notion psychanalytique classique, déjà évoqué par Busybee, à savoir le désir pour la petite fille d'avoir un pénis. Son père étant absent, Buffy, enfant unique, s'identifie à lui (Que ce serait-il passé si Buffy avait eu un frère ? Corollaire: les Tueuses sont-elles toutes filles uniques ?). Elle brandit ce pieu, représente la force physique du foyer, protège sa mère, lui reproche ses aventures sexuelles avec Giles (modérément car Giles est vu comme un père de substitution) et évince un de ses prétendants (Ted). Dans ce cadre, Buffy est encore dans l'enfance, ses relations avec son entourage ont cette teinte, elle n'est pas encore femme, elle reste asexuée. Mister Pointy est le dernier rempart pour éviter cette initiation. On a déjà vu Buffy couchée, vulnérable, un vampire sur elle, dans une position équivoque, et Mister Pointy est là en dernière défense. Où l'enfonce-t-elle ? Dans le cœur, bien sur, siège des passions et de l'amour. Dans Billy, on apprend qu'une des peurs de Buffy est d'être vampirisée. A la fin de ce même épisode, Willow demande à Xander s'il désirait encore Buffy alors qu'elle était vampire : la réponse est oui, et avec plus de désir encore pour cette Buffy sexuellement prête.

L'amour que Buffy porte à Angel n'est-il pas idéal pour conjurer cette peur : un amour impossible qui repousse au plus loin l'instant de l'accomplissement. Elle connait deux expériences avec Angel. La première fait revenir Angelus, c'est à dire la face sexuée d'Angel, qui a pris goût à ce plaisir. Angel est l'amour courtois, platonique, abstinent et Angelus est l'amour physique. Son visage est affreux, c'est l'image du sexe pour une Buffy qui est toujours dans l'enfance. Elle le renvoie dans un autre monde.

Quel est ce monde ? L'Enfer. La porte de l'Enfer est aussi située sous la bibliothèque, sous les connaissances autorisées. C'est le monde des connaissances occultées, du non-dit, des démons intérieurs : c'est le monde des adultes vers lequel repart Angel/Angelus. La deuxième expérience avec Angel est le don du sang que lui fait Buffy. D'autres avant moi ont fait le parallèle entre ce don et une première relation sexuelle, avec une déchirure de l'hymen. Notons au passage que Buffy, qui cicatrise très bien d'habitude, gardera le stigmate de cet épisode. Quelles en sont les conséquences : Buffy est à l'hôpital, elle a failli mourir. Encore cette peur des conséquences possible de la relation sexuelle, lien Eros/Thanatos, véritable antienne de la série.
Évoquons maintenant les deux autres tueuses :

Kendra:

C'est elle qui donne à Buffy Mister Pointy, son arme porte-bonheur. De ce fait, privée de cette protection, elle succombe aux charmes et assauts de Drusilla. Que représente la mort de Kendra dans ce contexte? Ce n'est pas l'initiation sexuelle. Il n'y a pas d'échange entre elle et Dru, qui ne l'initie pas. Et si c'était une métaphore du viol ? Drusilla prend son plaisir seule, sans faire le moindre don à Kendra. Buffy subit cela de la part du Maitre. Elle s'en sort tant bien que mal, psychologiquement avec quelques séquelles (La métamorphose de Buffy), avec l'aide de ses amis et surtout parce qu'elle détruit elle-même son agresseur, s'affranchissant ainsi de la peur et de la honte.

Faith:

Cette tueuse ne cherche pas à protéger les autres. Elle prend du plaisir à tuer les vampires et à instrumentaliser ses conquêtes. Elle se défend également de la sexualité des autres mais en refusant le partage, et même en détruisant leur sexualité. Elle aussi à une attitude enfantine sur la base du "je vois, je veux, je prends". Son attitude la conduit aux plaisirs solitaires, à l'onanisme et au sadisme. Faith repousse les signes extérieurs qui la feraient femme, et c'est sous l'impulsion du Maire, là aussi père de substitution, qu'elle accepte de revêtir le costume de la jeune femme bien élevée.

Buffy, la série, peut être vue comme l'évolution sexuelle d'une jeune fille, avec des références psychanalytiques (le conte s'y prête- cf Bruno Bettelheim: Psychanalyse des contes de fées). Alex et Willow ont été déniaisés en saison 3, et il est fort à parier que leur adaptation à la fac et au monde des adultes se fera plus rapidement et plus harmonieusement. Quel avenir pour Buffy, se demandait-on récemment ? Eh bien avec cette grille de lecture,on peut imaginer plusieurs issues:

-La mort de Buffy, qui peut correspondre dans la vie réelle au viol et à l'évitement du monde. Elle s'interdit ainsi la sexualité, et la reproduction (ersatz de l'immortalité).

-La vampirisation de Buffy, qui accède ainsi au monde du sexe, standard ou pervers (les vampires sont divers et variés, voir Alterna Willow). La sexualité s'épanouit ainsi dans le privé, hors du regard des autres, à l'abri de la lumière. Ceci peut-être aussi accompli en laissant tomber Mr Pointy pour s'insérer dans une vie normale.

-La poursuite de l'association Buffy/Mister Pointy. Buffy sorte de vieille fille pourfendant les cœurs de son impitoyable pieu.



Sunnydale:

Voir tout le développement dans la page spéciale "Lieux"!

Drôle de ville! On apprend qu'elle est construite sur une bouche de l' Enfer dès le premier épisode de la série. C'est à dire un repaire de vampires et de démons en tous genres qui cherchent à nous éliminer en refaisant l'Armaggedon. C'est sans doute pour cela qu'il y a 43 églises. En fait, 44, si l'on compte celle qui s'est effondrée dans les années 30 avec le Maître dedans. Il y a aussi 12 cimetières. Et grand besoin d'une tueuse...

Autre problème dès la deuxième saison: un semblant de complot des autorités (voir le Proviseur Snyder et le Maire Wilkins) cherchant à dissimuler la vérité aux électeurs en soutenant les démons?? Ceci concerne la mairie, le lycée et les services de police notamment, donc, toutes les institutions. Il est vrai que les braves habitants semblent avoir la mémoire courte d'un épisode à l'autre, ou s'accoutumer facilement de la situation. Ils n'ont pas l'air de voir que le taux de mortalité est anormalement élevé.

La lucidité leur viendra à la fin de la saison 7, et aura pour effet un exode en masse: tout le monde part, sauf les méchants, Buffy et ses amis... La ville sera totalement détruite et il ne restera qu'un immense gouffre à la fin du dernier épisode de la série.



Les sorcières:

(Sortilège, 1 ; Un charme déroutant, 2)

Persécutées en Europe mais surtout à Salem, Massachusetts au début du 17ème siècle, elles étaient soupçonnées d'entretenir des relations avec le diable qui leur conférait des pouvoirs magiques. Une activité de guérisseuse pouvait faire soupçonner. Les femmes n'étaient pas seules suspectées malgré leur plus grand nombre. On les punissait de bûcher mais aussi de noyade, puisqu'une sorcière attachée dans une rivière ne devait pas couler...

le mauvais côté: tout sort jeté revient sur le sorcier en trois fois pire (loi du triple rebond). La sorcellerie réapparaît beaucoup en saison 3, notamment dans Intolérance. Et en saison 4, Willow s'y adonne franchement. En saison 5, peu raisonnable, elle part même seule affronter Gloria. La sorcellerie a pris une part prépondérante dans son existence et dans la série. La 6 verra sa défaite, après qu'elle soit passée du côté obscur, et la 7 sa réhabilitation progressive.



La sirène-mante:

natalie french

C'est Miss French dans Le chouchou du prof.
Il s'agit d'un être mi-femme très séduisante, mi-mante religieuse. Comme l'insecte du même nom, elle cherche des mâles pour se reproduire -ici: de jeunes élèves du lycée- avant de les dévorer.

Cette idée pourrait être un renouvellement de la sirène, mi-femme, mi-poisson ; ou, pourquoi pas de la mouche, celle de David Cronenberg, veux-je dire : une créature humaine qui garderait tous les comportements (souvent meurtriers) de l'insecte en question.



La possession:

les hyènes

Comme le croyaient certaines tribus, on peut s'approprier l'essence d'un animal et agir selon les vertus et les défauts de celui-ci. C'est ce qui se passe lorsqu' Alex et ses camarades sont possédés par l'esprit des hyènes. Alex se comporte beaucoup plus brutalement du'à l'habitude, aussi bien lorsqu'il humilie Willow que lorsqu'il fait des avances à Buffy. Cette expérience se rapproche aussi de la lycanthropie.



Les démons:

Il n'y a pas que des vampires à Sunnydale, mais aussi d'autres créatures de l'enfer, appelons-les démons. Liées à l'image qu'on se fait de Satan, l'ange déchu qui est tombé du paradis pour avoir été trop orgueilleux face à Dieu, ils veulent tous la même chose: dominer le monde par les forces du mal en éliminant le plus de mortels possibles. Contrairement aux vampires, ils ne sont pas tous de la même sorte, ni aussi soudés, semble-t-il. D'ailleurs, dans Buffy, les vampires sont censés être des cadavres habités par des démons. Dans la première saison, on croise Moloch et La Fraternité des Sept. Dans la deuxième: Whistler, un gentil ; Acathla ; Eyghon ; le Juge ; Machido ; der Kindestod. Dans la troisième: Ken, Kulak, Lagos, et d'autre créatures bizarres, colorées et sans nom, sans oublier le Maire Wilkins. En saison 4, on rencontre Gachnar, le démon de la peur, un démon Polgara qui servira à fabriquer Adam, un certain Giles... des Varhalt, et surtout Adam, un hybride.
En saison 5, Gloria est entourée de serviteurs démoniaques, et Doc en fait partie. Il y a aussi Toth, le temps d'un épisode.
En saison 6, des démons motards, M'Fashnik, un démon musical, Sweet, Teeth un requin, une mamie, et au moins trois ou quatre autres, sans compter celui que Spike va consulter en Afrique.
En saison 7, un Sluggoth, sorte de ver géant, Gnarl, une araignée géante, ou la jolie Lissa.



Les cauchemars:

A Sunnydale, sous l'influence d'un petit garçon blessé, ils peuvent devenir réalité. Ce serait terrible car nos cauchemars sont terrifiants. Ils représentent nos désirs à l'envers et nos peurs les plus profondes. Dans l'épisode, un lycéen rêve que les araignées mortes par la faute de son négligent petit frère s'échappent pour se venger de lui (remords) ; Buffy imagine que son père la rend responsable de l'échec de son mariage (culpabilité) et que le Maître la vampirise ; Willow a le trac sur scène (timidité) ; Cordelia est mal fagotée (orgueil) ; Alex affronte un clown qui le terrorisait étant enfant (peur + attitude actuelle de pître) après s'être baladé au lycée en caleçon... et Giles est perdu dans sa bibliothèque!

C'est aussi un bel hommage: le cinéma et les séries horrifiques sont le résultat de nos cauchemars, nous aimons nous faire peur... d'où le succès de Buffy contre les vampires!



L'invisibilité:

le rayon d'invisibilité en saison 6

Pour certains, c'est un rêve: on pourrait savoir tout ce que les autres pensent de nous, faire des bêtises ou des farces incognito, sauver le monde en intervenant contre des méchants...
Pour d'autres, comme Marcie dans Portée disparue, c'est une croix à porter. Thème important dans la littérature depuis L'Homme Invisible de H.G. Wells, où un savant ne contrôle plus sa découverte, la télévision et le cinéma s'en sont largement inspirés (série L'Homme Invisible avec David McCallum, par exemple)

Le thème est repris en saison 6 dans La femme invisible, mais cette fois-ci, Buffy est toute contente de cette raison de "souffler", suite à une bourde de la Troïka. Comme je le disais plus haut, elle ne pense alors plus qu'à faire des farces stupides et, étrangement, cette expérience lui redonnera le goût de vivre, qu'elle avait perdu. En effet, si le rayon l'a rendue invisible, il va aussi provoquer sa dissolution sous quelques heures, et Buffy n'a, tout d'un coup, plus envie de mourir! Le thème est donc ambigü, puisqu'il contient autant de positif que de négatif.



Le Pergamum Codex:

Ce livre recense les prédictions sur la vie de la Tueuse dans ses rencontres avec les vampires, notamment le Maître. Dans Portée disparue, Angel a apporté le Pergamum Codex à Giles qui déchiffre dans Le Manuscrit que le Maître doit tuer Buffy, qui a seize ans à l'époque.

La prophétie se réalise (quelques minutes seulement, Ouf!) dans ce dernier épisode de la saison 1, mais aussi dans une autre dimension (Meilleurs vœux de Cordelia, saison 3). C'est la mort momentanée de Buffy qui activera la deuxième tueuse, Kendra, en saison 2.



L'anniversaire de Buffy:

buffy en saison 3

Les dates sont incertaines quant à l'anniversaire de la tueuse: Dans Moloch, on voit sur l'écran d'ordinateur soit le 24 octobre 1980 soit le 6 mai 1979, et ensuite dans Billy, sur sa tombe est inscrite la date 1981 comme année de naissance!
Ce qui est néanmoins intéressant, c'est que Buffy a 16 ans lorsque la série commence en 1996, et elle a déjà été appelée comme tueuse un an auparavant à Los Angeles. Son premier anniversaire dans la série tombe dans l'épisode Le manuscrit où elle apprend... qu'elle mourra aux mains du maître.

L'année suivante, elle fait l'amour avec Angel le soir de ses 17 ans, il perd son âme et devient le malfaisant Angelus, peu après qu'on ait offert à Buffy le bras coupé du Juge!

L'année de ses 18 ans n'est pas plus réussie puisqu'elle doit subir le Cruciamentum.

Enfin, pour ses 19 ans en saison 4, il n'est rien moins que la fin du monde...

Pour ses vingt ans, en saison 5, sa sœur Dawn s'ouvre les veines avant de courir un autre et terrible danger (La clef).

L'année suivante, suite à une bourde de Dawn, tout le monde est enfermé dans la maison et il est impossible de sortir. Le démon de la vengeance Halfreck a exaucé un vœu de la petite fille solitaire... Même Spike fait la remarque suivante: "As-tu déjà pensé à ne pas fêter ton anniversaire?" C'est aussi la première fois que Giles n'est pas là... Et c'est aussi un épisode 14 (Sans issue) au lieu d'un épisode 12, on se demande pourquoi!

Enfin, en saison 7, je crois bien qu'elle ne le fête plus, sur le conseil de Spike, d'ailleurs.


Haut de page

ombre du vampire